twitterfacebookgooglexinglinkedin

Problèmes techniques

Problèmes techniques

Il n’y a rien de plus exaspérant. Je me suis assise devant mon ordinateur il y a deux heures et je n’ai pas encore commencé à « travailler ». J’ai passé tout ce temps à essayer de résoudre des problèmes avec le programme de traduction. Ces adorables petites fenêtres qui s’ouvrent sur votre écran et qui ne disparaissent jamais. J’ai tout essayé, croisé les doigts, mais au moment décisif, paf ! La fenêtre réapparaît. J’ai consulté plusieurs sites, tenté des astuces recommandées par d’autres traducteurs, mais avec moi ça ne marche pas.

Alors le temps passe, les nerfs augmentent, la tension monte… Je n’ai qu’un envie, c’est de lancer mon ordinateur par la fenêtre. Évidemment, ce n’est pas la meilleure solution.

Alors je fais un tour chez moi, j’essaie de respirer pour y voir plus clair, mais… RIEN.

Heureusement que je fais du yoga depuis 1 an. Pour moi, ça a été une véritable découverte et cette discipline m’a appris à me calmer. Je sais respirer, oxygéner un peu ma tête et me remettre en marche, plus tranquillement. Si je suis énervée, voire hystérique, il est clair que je ne vais jamais y voir clair. Cela peut sembler une bêtise pour certains, mais je vous assure que ça marche. Même moi je n’y croyais pas au début.

Donc, après cette petite parenthèse, je reprends le taureau par les cornes et je décide d’être plus forte que ce satané programme de traduction conçu par les démons. Patience. Une chose à la fois, Barbara, réfléchis, vas-y calmement.

Et voilà. Comme je le dis souvent à ma fille, « il y a toujours une solution ». Évidemment, ça ne marche jamais du premier coup, on passe par plusieurs phases, l’énervement, le désespoir, la crise, l’envie de casser votre ordinateur à coups de marteaux… C’est totalement normal et humain. Mais, après, avec un peu de distance, nous sommes capables (pas toujours, évidemment) de résoudre ces petits (ou gros) problèmes techniques qui nous font perdre tellement de temps.

Alors, courage. Et, n’oubliez pas, si vous voyez que vous devenez fous, partez vous promener. Vous reviendrez comme un super héros !

À bientôt,

Barbara Figueroa Savidan

Written by editor