twitterfacebookgooglexinglinkedin

Le civisme

Le civisme

Je trouve que cette qualité devient de plus en plus rare, alors qu’elle est essentielle pour cohabiter. Il y a plein d’exemples de manque de civisme dans notre vie quotidienne. Une situation très habituelle : les gens qui ne respectent pas leur tour dans un magasin, par exemple. Vous êtes chez le marchand de fruits de votre quartier et quelqu’un passe devant vous, sous votre nez, comme si de rien n’était. Attention : si vous faites une remarque, cette personne se montrera bien évidemment extrêmement désolée du malentendu, mais elle sera néanmoins passée avant vous.

Dans l’autobus, en ville. Combien de fois avez-vous vu une personne âgée debout, alors que des jeunes occupent les places bien tranquillement, faisant semblant de n’avoir rien vu. Il en est de même pour les femmes enceintes, etc. Ces gestes donnent vraiment mal au cœur et font preuve d’un manque de civisme affolant.

J’ai une autre image dans ma tête : remise des notes des enfants à l’école de ma fille. Des dizaines de parents attendent l’ouverture des portes pour monter dans les classes respectives de leurs enfants pour recevoir le bulletin de notes de leurs progénitures. Et bien lorsque le portail s’ouvre, on dirait plutôt qu’il s’agit des rabais de Harrod’s. Impressionnant.

Sans parler de ceux qui jettent leurs paquets de cigarettes vides par terre, de ceux qui crachent au milieu du trottoir, des voitures qui se garent au milieu de deux stationnements, juste sur la ligne blanche et un long etcétéra.

La plage est aussi témoin de nombreuses preuves de manque de civisme. Imaginez une plage à moitié vide. Une famille vient s’installer quasiment sur votre serviette et commence à déballer transats, parasol, petite table pour le repas, sandwichs… Après avoir révolutionné la plage toute entière, au moment du départ, la poubelle reste sur place, sous votre nez. Voilà encore une preuve de manque de civisme exaspérante.

Bref, soyons civiques. Nous sommes obligés de vivre ensemble, de partager les espaces, alors faisons-le correctement, dans le respect des autres, s’il vous plaît !

À bientôt,

Barbara Figueroa Savidan

 

 

Written by editor