twitterfacebookgooglexinglinkedin

C’est la faute aux parents

C’est la faute aux parents

Un samedi soir au restaurant. À la table d’à côté, une famille : papa, maman et leurs deux enfants. L’ambiance est tendue. Les enfants bougent partout, se lèvent, font du bruit, traînent les chaises, crient, jouent au tambour avec les couverts… Et les parents ne réagissent pas et ne disent rien. Aucun appel à l’ordre, aucune remarque. Mais, pourquoi les autres personnes présentes dans ce même établissement doivent subir et supporter ces nuisances ? « Mais, c’est normal, ce sont des enfants », diront certains. Je mords ma langue…

Je suis moi-même maman et pourtant je peux comprendre que certains hôtels ou restaurants interdisent l’entrée aux enfants. Quand je sors dîner ou prendre un café en compagnie de ma fille je me débrouille pour la distraire. Dans mon sac vous pourrez trouver un mini puzzle, ou alors un cahier avec des crayons de couleur, quatre ou cinq petits bonhommes, ou bien un livre et du coloriage. Ça marche toujours et ce n’est pas compliqué. Comment voulez-vous que votre enfant reste assis pendant deux heures sans bouger et en silence s’il n’a rien pour se distraire…

Et puis il ne faut pas oublier les bonnes manières. Apprendre à nos enfants à bien se tenir à table ou dans un lieu public (et à la maison !). Leur faire savoir qu’ils ne doivent pas crier ni gêner les autres. Ce n’est pas sorcier et cela peut vous sembler évident, mais certains oublient ces règles de base.

Et c’est la faute des parents. Si on n’élève pas un enfant dans le respect des autres, c’est perdu. C’est la catastrophe. C’est insupportable d’avoir près de soi un enfant malpoli et bruyant, mais aussi d’assister au spectacle des parents, qui se mettent parfois à crier plus fort que leurs petits pour se faire entendre…

Bref. C’est un manque de respect. Il faudrait que certains prennent des cours du soir de politesse. Nous serions tous plus heureux et moins tendus !

À bientôt,

Barbara Figueroa Savidan

Written by editor