twitterfacebookgooglexinglinkedin

Patience

Patience

La patience se fait rare. Parfois, le respect aussi.

Je pense à ces personnes âgées qui n’ont plus la souplesse mentale de leur jeunesse ou bien qui ne comprennent absolument rien aux nouvelles technologies, auxquelles ils sont parfois contraints de s’affronter, et alors, c’est le désarroi le plus total.

Réfléchissons quelques secondes. Nos grands-parents ne sont pas nés avec tous les gadgets dont nous disposons aujourd’hui, ils n’ont pas grandi avec, ils les ont découverts très tard, trop tard sans doute. Leur mode de vie, leur façon de faire n’a jamais inclus tous ces engins, alors il est impossible de leur exiger de les comprendre et de les utiliser comme nous le faisons nous-mêmes. Sans oublier que notre manque de patience et notre énervement à leur égard peut aussi certainement les bloquer et les décourager.

Alors, soyons patients et aidons-les. Respirons un coup et accompagnons-les dans cette découverte. Les personnes âgées méritent ce soutien et, surtout, d’être respectées.

Je pense à ça aujourd’hui parce que ce matin j’ai dû aider une dame à la poste. À l’entrée, il y a une machine qui présente différentes options de service, il faut choisir la bonne, par exemple « envoi de lettres » et un ticket s’imprime automatiquement avec une lettre et un numéro. Pour nous, c’est tout simple, mais pour une dame âgée, cela ne l’est par forcément. La dame n’a pas vu la machine et elle est allée directement au guichet. Évidemment, monsieur le sympathique du jour lui a récriminé son comportement. La dame n’y comprenait rien. Alors, je me suis approchée d’elle et je lui ai expliqué comment ça marchait. Avec un peu de gentillesse et une petite explication, elle a tout parfaitement compris et elle m’a remerciée mille fois pour mon geste. Ça m’a fait plaisir de l’aider et ça m’a pris une minute. C’est si dur que ça ?

Soyons moins pressés, soyons compréhensifs et ne leur exigeons pas le même niveau de connaissance “technologique” et de rapidité que nous. Ça ne nous coûte rien.

À bientôt,

Barbara Figueroa Savidan

Written by editor