twitterfacebookgooglexinglinkedin

Quelques particularités de Cadix…

Quelques particularités de Cadix…

J’habite à Cadix. Imaginez l’Espagne dans votre tête et descendez tout en bas. Nous sommes là ! Au sud, près de la mer et à seulement quelques kilomètres de l’Afrique.

C’est ma ville d’adoption et je m’y sens très, très, très bien.

Cadix est spéciale. Il s’agit de la ville la plus ancienne d’Occident, créée il y a plus de 3000 ans. C’est déjà beaucoup. Mais cette ville et ses habitants sont vraiment particuliers et ils appartiennent à une « race » bien définie et unique au monde.

La première chose qui m’a séduite quand je suis arrivée en 2004, c’est la simplicité des gens. Ici, il n’y a pas d’apparences, pas de chichis, et les gens se montrent tels qu’ils sont. Ils n’ont rien à cacher et rien à inventer. C’est une réalité qui se sent dans les rues, où personne ne vous dévisage et vous inspecte de haut en bas comme un rayon laser.

Ce que j’adore aussi c’est la vie que l’on respire dans les rues. Les petites places sont bondées d’enfants qui jouent avec leurs patins, leurs vélos, les ballons ou les trottinettes. Oui, ça existe encore ! Les terrasses des cafés sont toujours pleines, les gens se promènent et « vivent » la rue. En été, pendant les vacances ou bien les week-ends, la ville s’éteint très tard. Ça fait du bien et cette bonne ambiance est contagieuse.

Nous avons également la chance de compter avec de magnifiques plages en pleine ville. Le vieux quartier possède La Caleta, une petite plage très familiale et chaleureuse creusée dans une petite baie tranquille. Le nouveau quartier dispose quant à lui de plusieurs kilomètres de plage qui s’étendent presque jusqu’à l’infini. C’est un luxe, un petit coin de paradis à portée de main.

Cadix se situe au sud de l’Espagne et les températures sont assez tempérées, mais je vous assure que moi j’ai froid en hiver ! En effet, l’hiver est très humide et les maisons ne sont pas équipées avec le chauffage, soi-disant parce qu’il ne fait pas froid, tu parles ! Les gens affirment bien fiers qu’ici on n’en a pas besoin, mais ils cachent tous plusieurs appareils électriques pour chauffer leurs appartements en hiver. Il fait souvent plus froid à l’intérieur que dehors !

Une autre particularité qui rend Cadix unique ce sont les vents. Le Levante (plus sec et chaud) et le Poniente (plus humide et froid). Un jour sans vent est assez rare ici. Mais j’aime ce vent qui nettoie l’air et qui remue les nuages et les emmène bien loin de nous pour nous laisser le soleil.

Ce qui me fait rire aussi c’est la phobie de la pluie des gens de Cadix. Il pleut deux gouttes et ça y est, c’est l’alarme. Tout le monde rentre chez soi pour se réfugier et les rues se vident. Tant mieux pour nous ! Ma fille met ses bottes de pluie et saute dans toutes les flaques d’eau, elles sont toutes pour elle ! C’est vrai, dès qu’il pleuvine, les gens qui doivent sortir impérativement s’équipent comme s’ils partaient au pôle nord ! C’est marrant. Moi je viens du nord, où la pluie est une habitude, et j’en ris toujours.

Voilà quelques particularités de Cadix, ma ville maintenant. Cette presqu’île est devenue ma maison et m’a totalement conquise !

À la prochaine,

Barbara Figueroa Savidan

 

Written by editor