twitterfacebookgooglexinglinkedin

Le summum des vacances pour moi, c’est…

Le summum des vacances pour moi, c’est…

Lire, lire, lire !!! Bouquiner, dévorer un bon roman, m’empresser de tourner les pages… Pendant l’année, je n’ai pas vraiment le temps ni l’envie de lire. Trop d’heures passées face à l’écran de mon ordinateur, trop de documents à lire… Quand je vais me coucher, la dernière chose dont j’ai envie c’est de prendre un bouquin ou, plutôt : je n’ai qu’une seule envie, c’est de dormir.

Mais en vacances, attention ! Rien de peut m’arrêter devant une histoire prenante. Parmi les quelques livres que j’ai littéralement avalés (j’étais en manque de lecture), j’ai une petite recommandation : La fille du train, de Paula Hawkins. Tel a été le succès remporté par ce livre, que je l’ai passé à ma sœur, qui l’a ensuite passé à ma mère et je crois que la chaîne ne va pas s’arrêter là.

C’est un livre écrit dans un langage « normal », sans prétentions, simple et donc très puissant et poignant. L’histoire paraît normale à priori, mais tout se complique et prend une tournure inattendue ! Je ne pouvais pas lâcher ce bouquin…

Mais… De quoi parle ce roman, devenu un véritable best-seller ?

« Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 le soir. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait… »

Il paraît que Paula Hawkins s’est inspirée de son quotidien pour tisser la trame de son roman. Elle suit le même trajet que le personnage principal du livre, matin et soir, et elle commence à imaginer une histoire pleine de suspense. Bien sûr, ce roman bien écrit, paranoïaque et addictif sera adapté au cinéma par Spielberg qui en a déjà acquis les droits. Je ne le raterai pas !

Ce livre m’a tellement accrochée que quand je l’ai refermé j’étais triste… Quand un livre vous laisse cette sensation de vide dans l’estomac, quand il vous fait croire que vous ne trouverez jamais un autre livre aussi passionnant, c’est qu’il a réussi son objectif : vous fondre dans l’histoire.

Alors, n’hésitez pas, lisez-le. Lisez ce livre ou un autre, mais lisez. La lecture détend, permet de s’évader, de se changer les idées, de se sentir… en vacances !

À la semaine prochaine,

Barbara Figueroa Savidan

Written by editor