twitterfacebookgooglexinglinkedin

La musique, c’est magique !

La musique, c’est magique !

La musique possède mille et une vertus… Elle procure du plaisir, mais ses bienfaits vont beaucoup plus loin. Il s’agit en effet d’une onde, une vibration qui entre en résonance avec notre système nerveux et qui fait naître en nous des émotions, des réactions d’apaisement ou de stimulation. La musique améliore la bonne humeur et tempère la mauvaise humeur, les tensions, la dépression ou l’énervement. La célèbre phrase d’Aristote, il y a plus de 2300 ans, est bien vraie : la musique adoucit les mœurs.

Des recherches poussées sur les effets physiologiques de la musique nous montrent qu’elle agirait sur notre système nerveux parasympathique, lequel se conduit en quelque sorte comme un protecteur naturel de notre organisme en empêchant notre système nerveux sympathique, son frère jumeau, de s’emballer. Ses effets se font sentir par un ralentissement de nos rythmes respiratoire et cardiaque, par une diminution de la tension artérielle, une détente musculaire et par l’instauration d’un état de calme.

Mais la musique rassure aussi. En effet, dès la naissance, le bébé reconnaît les morceaux de musique préférés de ses parents, écoutés pendant la période de gestation. In utéro, la musique le déstresse et éveille également l’ensemble de ses fonctions cérébrales et physiques. La musique lui permet de ressentir des émotions et une sensation de sécurité, sentiments qu’il retrouvera une fois sorti du ventre de la maman.

Et la musique guérit aussi… Il a été démontré que des patients souffrant de douleurs chroniques se voyait atténuer celles-ci en écoutant de la musique à raison d’une heure par jour. D’autres études ont également démontré les vertus de la musique sur l’anxiété, l’angoisse et la douleur post-chirurgicale.

Alors, allons tous écouter un bon morceau de musique tout suite. Fermons les yeux et…

« Il y a de la musique dans le soupir du roseau ; Il y a de la musique dans le bouillonnement du ruisseau ; Il y a de la musique en toutes choses, si les hommes pouvaient l’entendre ». George Gordon, Lord Byron, extrait de Don Juan

« Cassant le silence, je déballe ma science
Petit à petit ma connaissance avance
Ma discipline urbaine, sans haine
Fait de moi le phénomène
Voici mon action, sans transactions
La musique et le rap sont mes satisfactions
Unification, dans toute une nation
Le but de la lutte est l’organisation
Écarte Décartes et toutes les philosophies
Étudie les lois universelles de la vie
Une seule option, pour cette action
Soyons la division, contre la division
Je garde toujours quelque chose dans mon cœur
Hard ou classique la musique
Adoucit les mœurs » - MC Solaar

À la semaine prochaine !

Barbara Figueroa Savidan

 

 

Written by editor