twitterfacebookgooglexinglinkedin

Un froid de canard !

Un froid de canard !

C’est l’hiver et il fait froid. C’est le temps des grosses chaussettes, des feux de cheminée, des couvertures, des chocolats chauds, mais aussi des rhumes ! Le froid est omniprésent dans nos vies et dans un grand nombre d’expressions. Les connaissez-vous ? Découvrons-les !

Faire froid à pierre fendre

L’expression signifie qu’il fait une température si basse qu’elle peut faire geler l’eau contenue au sein d’une pierre et, de la sorte, la contraindre à se briser.

Faire un froid de canard

Comme chacun sait, le canard vit volontiers sur les lacs et étangs où il a ses habitudes une grande partie de l’année. L’étendue d’eau le protège en partie de ses prédateurs terrestres dont les humains font partie. Lorsque la température devient très froide et que les étangs
gèlent, le canard est obligé de se déplacer et rejoint des eaux vives, ruisseaux et rivières, moins sujets au gel, ce qui accentue sa mobilité et donc sa visibilité. Et ce serait en effet ces jours de froid très vif que le chasseur aurait le plus de chance de rencontrer ce pauvre palmipède.

Ça caille

Le verbe cailler sert à parler du lait qui n’est plus frais et dont la texture change. On dit “le lait a caillé”. On peut aussi utiliser ce verbe quand il fait très froid, pour le sang qui change de texture ; il se fige… (C’est le début de la fin dans ces cas-là !).

Faire un froid de loup

C’est en effet lors des nuits les plus froides que le loup ou les loups étaient autrefois aperçus. Poussés par la faim, ils s’aventuraient alors en dehors de la forêt de manière à venir chaparder quelques nourritures chez les hommes. Faire un froid de loup signifie donc qu’il fait une température si basse qu’il convient de rentrer le bétail pour se prémunir d’une éventuelle attaque.

Garder son sang-froid

L’expression signifie « garder son calme en toutes circonstances, et surtout les plus inattendues ».

Ne pas avoir froid aux yeux

L’expression signifie qu’une action est accomplie sans la crainte des risques qu’elle peut occasionner. La peur est donc dépassée.

Jeter un froid

L’expression signifie qu’une action ou réaction à quelque peu refroidi l’ambiance générale qui régnait peu avant cette intervention marquée.

Faire froide mine à quelqu’un

L’expression signifie qu’une personne ou un groupe de personnes refusent d’accueillir quelqu’un ou bien l’accueillent avec froideur. L’accueil est donc frileux, voire glacial.

Ne faire ni chaud ni froid

L’expression signifie qu’une action, représentation ou démonstration a laissé de marbre le témoin ou les témoins qui y ont assisté. Il est resté ou ils sont restés sans réaction devant un phénomène qui lui ou leur a paru sans le moindre intérêt.

À la semaine prochaine ! Et surtout, couvrez-vous bien…

Barbara Figueroa Savidan

Written by editor